marketing d’influence

 

Après l’effervescence de ce mode de communication, les influenceurs semblent de plus en plus délaissés par les marques. STORANOVA revient sur ce phénomène.

La puissance d’Instagram

 

Le marketing d’influence s’est développé à grande vitesse et devrait atteindre, selon une étude, 10 milliards d’euros en 2020. Même les plus vieilles et prestigieuses marques se sont laissées tenter, comme L’Oréal qui travaille depuis quelques années avec des centaines d’influenceurs. La marque a conçu avec certains d’entre eux des cosmétiques et varient ces influenceurs pour atteindre un public plus large (représenté par les abonnés) qui consommera par la suite les produits de la marque. Mais ces personnes sont-elles réellement influentes ?

 Les raisons du doute

 

Les premiers symptômes du BIF (Branded Influencer Fatigue) sont bien présents. En voici les raisons principales :

–          Le manque de confiance des consommateurs : tout comme pour les marques, les consommateurs semblent être moins crédules quant aux mises en valeur de certains produits par les influenceurs. Le rôle d’ambassadeur a pris le pas sur ces derniers. Ce produit est-il vraiment efficace ou est-ce simplement la marque qui rémunère fortement son poulain ?

–          La multiplicité des influenceurs : les influenceurs ont commencé pour la plupart à travers des blogs sur WordPress ou des vidéos sur Youtube. Avec la démocratisation du digital, nombreux sont ceux qui ont souhaité se lancer dans ce nouveau métier. Mais entre tous ces influenceurs, encore faut-il trouver qui est le plus pertinent pour votre business.

–          L’ère des faux influenceurs : de plus en plus de pratiques frauduleuses font leur apparition : achat de likes, achat d’abonnés, faux commentaires… De quoi perdre toute crédibilité.

Et après ?

 

Bien que bon nombre d’influenceurs à grosse communauté soient crédibles chacun de leur domaine, les marques se tournent désormais vers des micro-influenceurs (de 1k à 100k de followers) qui disposent d’une audience très engagée.

A noter que les acheteurs potentiels priorisent les retours des consommateurs, car ils représentent une source plus crédible que toutes les informations mises à disposition sur la toile.

Découvrez à travers notre dernière infographie les tendances à venir pour 2019.