Google Images a dévoilé des nouveautés concernant le SEO depuis le début de l’année 2018. L’équipe STORANOVA revient sur plusieurs d’entre elles.

Des données structurées pour un bon positionnement

Afin que les crawlers (robots) puissent scanner et indexer correctement les pages de votre site, il est impératif de bien hiérarchiser votre contenu et de bien associer les images aux pages correspondantes.

Ainsi, le travail d’analyse est simplifié. Plus le contenu sera riche, plus le trafic sera qualifié et plus les images représenteront un meilleur levier de conversions !

Un contenu pris en compte pour le SEO

Google l’a confirmé. Le contenu des images est de plus en plus analysé par l’algorithme qui détermine le positionnement et les mots-clés associés à ces dernières. L’ensemble de la page contenant l’image doit donc avoir un contenu texte bien optimisé et bien référencé.

La mise en place du Lazyload

Le Lazyload est un système d’affichage progressif développé en Javascript. C’est un enjeu important en termes d’expérience utilisateur. Or, il doit être détectable rapidement pour les robots Google.

En effet, si les images ne sont pas visibles rapidement, elles ne pourront pas être indexées.

Choisir le bon format d’images

Le choix du format n’est pas anodin dans l’optimisation des images, attention au format SVG, plus responsive certes, mais moins bien indexé que des formats JPEG ou PNG.

Si le référencement de vos images suscite encore des questions de votre part, n’hésitez pas à contacter notre équipe !